3- Satanisme et musique

 

Il est impossible de parler de satanisme sans nous arrêter un instant sur un thème où le satanisme est très présent : le musique métal, et plus particulièrement de nos jours le "death métal" et le "black métal". Les musiques dérivées du  métal sont des musiques "rebelles", tout comme le satanisme. Les mises en scène et les paroles en rapport avec le satanisme sont de plus en plus nombreuses dans les groupes de métal. Mais ces musiciens sont ils vraiment satanistes ?

A- Naissance de la musique à caractère satanique

La musique à caractère satanique serait apparue dans les années 30/40 avec certaines chansons de rythm and blues comportant des références à la sorcellerie et à la magie noire, avec notamment le blues man Robert Johnson. Celui-ci est l'auteur d'un album dans lequel il parle de pacte avec le diable. Mais à cette époque les musiques à caractères diaboliques restent encore très marginales. C'est au courant des années 70 que les groupes de métal tiendront des propos ouvertement sataniques, ne serait-ce que par leur nom, Black Sabbath (sabbat noir) par exemple illustre bien cette idée. Mais les groupes comme Black Sabbath, Judas Priest ("prêtre Judas", parodie la Bible) ou encore Alice Cooper (nom d'une célèbre sorcière) utilisent les signes et les paroles sataniques pour choquer, déplaire, et montrer leur désaccord avec la religion. Ces paroles sont d'ailleurs basiques, elles évoquent vaguement le diable sans jamais être vraiment très précises. D'autres groupes écrivent des chansons beaucoup plus violentes avec des images beaucoup plus précises de Satan. Par exemple Black Widow ("veuve noir"), groupe anglais célèbre dans les années 70, parle du diable dans toutes les chansons de son album "Sacrifice" dans lequel est raconté l'histoire d'un homme voulant ressusciter sa conjointe par le biais de rituels sataniques, particulièrement détaillés dans leur chansons. La dernière chanson de cet album décrit une scène de sacrifice humain.

Il est parfois difficile de savoir si ces groupes de métal croient réellement en Satan, ou si ils utilisent simplement son image. Mais dans une grande majorité des cas les groupes à caractères sataniques, bien qu'ils possèdent sur eux tout un tas de symboles en rapport avec le diable et bien que leur paroles traitent directement de satanisme, ne sont pas des adorateurs du diable, ils utilisent simplement l'image de Satan pour choquer, pousser la provocation le plus loin possible.

B- Apparition du métal extrême

Dans les années 80, c'est l'apparition du Black métal (métal noir) et du Death métal (métal de la mort), que l'on qualifie de métal extrême. Ces musiques traitent souvent de thèmes morbides avec comme références films sanglants, faits divers macabres et bien sûr satanisme. Les groupes à caractères sataniques se multiplient donc avec l'arrivée de ces deux styles musicaux. Une partie d'entre eux se revendiquent désormais satanistes. Ce sont les pays nordiques qui possèdent le plus grand nombre de groupes sataniques, avec entre autres Bathory (groupe Suèdois) ou encore avec le célèbre et sombre groupe Mayhem venu de Norvège. Ces nouveaux groupes sataniques ont souvent faits polémiques, Mayhem détient un triste palmarès d'anecdotes sordides avec notamment des sacrifices d'animaux sur scène, des litres de sang déversés sur le public ou encore la sinistre histoire de leur premier chanteur. En effet ce dernier, possédant le pseudonyme très évocateur de " Dead ", s'est suicidé pour des raisons inconnues, les autres membres du groupe l'auraient découverts morts et auraient pratiqués des rituels sanglant sur on cadavre. Une photo de sa dépouille ensanglantée fera la pochette de leur prochain album, et fera par la même occasion une grande polémique. Plus tard, d'autres groupes sataniques feront leur apparition et feront parler d'eux, avec par exemple le groupe Norvégien Gorgoroth qui pratiquera la crucification sur scène.

L'un des symboles du satanisme dans la chanson est le chanteur de métal Marylin Manson, celui- ci à rencontré Anton Lavey plusieurs fois, et a écrit la préface de sa Bible Satanique dans une édition récente. De plus Marylin Manson est un des seul musicien se revendiquant membre l'Eglise de Satan.

 

Rencontre de Marylin Manson et d'Anton Lavey en 1994

Affiche du groupe Gorgoroth sur laquelle on peut voir une croix et un pentagramme renversé


C- Dérives de la musique métal à caractère satanique

C'est à cause de ces symboles sataniques et rebels très présents dans ce genre de musique, que de jeunes adolescents fans d'un de ces groupes peut tomber dans le satanisme en voulant faire comme ces idoles, bien que dans la plupart des cas ces derniers ne sont absolument pas satanistes. En effet les groupes de musiques réellement satanistes sont en réalité très marginaux. Seul une infime minorité des groupes de musique traitants du satanisme le sont vraiment, et pour la plupart c'est un satanisme possédant peu de règles, proches des idées des sataniques théistes, voir même dans les pays nordiques plus proches des anciennes croyances vikings ou celte (c'était d'ailleur le cas pour l'affaire du groupe Mayhem). Cela n'est donc, dans la pluspart des cas, pas du satanisme.

Le stéréotype de l'adepte de musique métal pratiquant le satanisme a le don d'agacer particulièrement les fans de ce type de musique. Une grande partie d'entre eux se revendiquent d'ailleurs chrétiens.

Cependant certains groupes se revendiquant sataniques (en particulier des les pays du Nord) sont coupables de délits comme des incendies d'églises ou des profanations de sépultures. On compte aussi quelques meurtres liés à des groupes de musique satanistes dans les pays nordiques, mais les groupes coupables de déviances sont tout de même très peu nombreuse, il n'existe qu'une dizaine d'affaire lié à un groupe satanique.

Le satanisme est donc bien présent dans la culture métal, cependant dans la grande majorité des cas il est ici pour choquer et pour son caractère rebel. Le principal danger des musiques à caractère sataniques est le danger qu'elles représentent pour les jeunes. En effet c'est l'une des plus importantes portes d'entrées au satanisme. De plus, dans certain cas ces musiques peuvent entrainer des déviances (meurtres, profanations) suite aux paroles appelants parfois à la violence.

Les enquêtes suites aux meurtres ou profanations commis par des jeunes se disant satanistes, ou par des fans de black métal (ou, comme bien souvent, les deux) révèlent très souvent des affiliations entre ceux-ci et des courants d'extrême droite, voir parfois des courants néo-nazies.


Logo du groupe Mayhem possédant deux crucifix renversés

 

14 votes. Moyenne 3.21 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site